Le marché immobilier à Montluçon

Le marché immobilier à Montluçon

Depuis quelques années, on a pu constater une évolution positive du marché immobilier à Montluçon. Il devient de plus en plus attractif. Dans cette ville constituée à 60% de maisons et de 40% d’appartements, 52% de la population sont tous des locataires, 42% sont des propriétaires et il y a 2% de la population qui bénéficie d’un logement à titre gratuit. Dans cette ville, le marché immobilier est constitué de 32% de trois pièces, 27% de quatre pièces, 19% de cinq pièces ou plus, 15% de deux pièces et 6% d’une pièce.

Un marché immobilier intéressant

Si l’on a envie de faire un achat d’un bien immobilier dans la ville de Montluçon, on doit préparer un budget moyen de 306 à 2 242 euros pour le m2. Cette fourchette de prix concerne le prix des appartements. La moyenne est donc de 840 euros. Le prix est compris entre 990 et 1 405 euros pour le m2 d’une maison. Le tarif moyen est donc de 1 100 euros. Pour ce qui est de la location, le prix est aussi variable selon plusieurs paramètres. En fonction des cas, il bascule entre 5 et 8 euros. On a donc une moyenne de 6,7 euros. Si l’on a envie de connaitre la juste valeur d’un bien à acheter ou à vendre, on peut faire appel au service d’un expert immobilier.

Les disparités de Montluçon en matière de prix immobilier

Il faut noter qu’il y a environ 40 000 habitants dans la ville de Montluçon. Ces personnes sont dispersées dans diverses zones. L’existence de cette variété de zone justifie aussi la disparité entre les quartiers. Il y a donc des lieux plus populaires et donc plus attrayants que les autres. Il y a aussi les quartiers plus huppés et les quartiers moins favorisés.
En général, les communes qui se trouvent à l’ouest du centre-ville dont Lavault Sainte Anne, Quinssaines, Prémilhat, Domérat ou Saint Victor sont les plus cotées. Le prix de l’immobilier dans ces zones est donc plus élevé qu’ailleurs. Si l’on a envie de trouver des biens moins couteux, on peut aller à l’est de Montluçon. Les communes comme Néris-les-Bains, Saint Angel ou Desertines affichent des prix moins onéreux.

Les autres éléments à considérer

Quand on a un projet d’investissement immobilier, on doit prendre en considération divers éléments. Parmi eux, il y a l’état du bien. Un bien neuf n’a pas la même valeur qu’un bien ancien. Il est également évident qu’un bien équipé et meublé n’a pas le même prix qu’un bien qui est vendu vide. Il faut donc voir tous ces détails quelle que soit l’opération que l’on souhaite faire.
En outre, la situation du bien par rapport aux attraits touristiques de la ville peut aussi changer les donnes en fonction de l’usage que l’on souhaite faire du bien.